Charles Foster réclame 6 millions à…

L’artiste-comédien Charles Foster, président de l’association des «maris battus», veut quitter le Sénégal. Non pas pour maltraitance dans son foyer, mais pour une dette de 6 millions qu’il réclame à la direction du Théâtre national Daniel Sorano.
Selon Les Échos, il soutient ne plus percevoir, depuis des années, sa pension de retraite à cause d’une erreur dans l’inscription de son nom. La direction aurait écrit Charles Foster, alors que son vrai nom est Charles Guillaume Richard Foster.
Mieux, peste Charles Foster, «la direction du Théâtre national Daniel Sorano est composée d’affamés, de criminels et de diables qui vivent des maigres cachets et salaires des pensionnaires de la société, particulièrement les retraités».