03 Août Au Cices 4ème Édition du Grand rendez-vous de la Casamance initié et produit par Mansour AROKA

Le jeune artiste Mansour Aroka est toujours dans le social, voici quelques images de l’inauguration du mur de clôture du poste de santé de Badiana.
Le Mur a pour nom « AROKA »,une fierté et un honneur pour l’enfant de Badiana.

Rendez vous le 03Aout au Cices pour le Grand-Rendez vous de la Casamance

Cérémonie d’inauguration du Mur Aroka à Badiana en Casamance

BIOGRAPHIE DE MANSOUR DIEDHIOU DIT AROKA

Originaire de la Casamance, une région du sud du Sénégal, très riche en culture, Aroka, de son vrai nom Mouhamadou Mansour Diédhiou, est né en Novembre 1985 à Pikine, banlieu Dakaroise.
Après l’obtention de son baccalauréat, il s’inscrit à l’université pour poursuivre ses études, mais il finit par abandonner ses études au profit de la musique, un art qu’il a aimé dès son jeune âge.
CARRIERE ARTISTIQUE
Entré dans le monde musical en 2013, il sort son 1er Single en 2016. Ce single intitulé « Badiana », porte le nom de son village d’origine, et a été composé dans le but de rendre un vibrant hommage à ces braves hommes et femmes de son village.
En 2017, il sortit un second Single cette fois ci intitulé « Alinom », un mot qui signifie en diola, ma sœur. Ce single a été composé pour dénoncer les violences faites aux femmes. Constatant que le phénomène des violences faites aux femmes a pris des proportions inquiétantes dans son pays, il dédia cette musique aux femmes pour les encourager mais aussi les soutenir dans ce combat d’éradication de ce fléau qu’elles subissent tout le temps de la part des hommes.
Pour rappel, Aroka est un artiste qui s’érige en défenseur des droits de l’Homme en particulier des droits des femmes, c’est dans ce sillage qu’il organise toujours des évènements en faveur des femmes pour leur donner l’espoir de vivre mais aussi de se sentir en sécurité. Dans la même année, il sortit Nika qui est une chanson d’amour, dans ce single il chante la beauté de la femme.
En 2018, il sortit un single qui a pour titre Malang Diédhiou. Ce dernier, un fils de la Casamance et inspecteur dans l’administration douanière Sénégalaise, est aussi un arbitre international. Il avait représenté dignement le Sénégal lors de la coupe du monde 2018. Ses brillantes prestations lors des matchs du mondial lui ont valu un classement parmi les meilleurs arbitres de cette édition. C’est pour cette raison que le jeune artiste Aroka a jugé nécessaire de lui rendre cet hommage.
Il a aussi fait un single intitulé « Casamance », chanson dans laquelle il remercie ses parents et fait un appel à l’unité pour le développement de la Casamance.

AUTRE
En plus d’être artiste, Aroka est également un promoteur d’événements. A ce titre, il organise chaque année une grande soirée dénommée « La Grande Nuit Casamançaise » qui porte dorénavant le nom du « GRAND RENDEZ-VOUS DE LA CASAMANCE ». Cette soirée a pour but de promouvoir la culture casamançaise à travers l’exposition des traditions de cette région mais aussi le passage sur scène de plusieurs artistes de la région. Cette soirée est aussi l’occasion pour l’artiste de décerner des prix aux entrepreneurs les plus influents de la Casamance, qui contribuent de façon remarquable au développement de la région du sud. Il faut ajouter aussi que le jeune artiste est aussi quelqu’un qui intervient beaucoup dans le social car les recettes issues des événements qu’il organise sont généralement reversées dans le social.