PR. Iba Barry CAMARA (pénaliste) : Il n’y a aucun obstacle pour accorder la grâce à Khalifa Sall



La grâce présidentielle est bien possible pour Khalifa Sall. Selon le professeur Iba Barry Camara, spécialiste en droit pénal, joint par Rfm, le rabat d’arrêt n’a aucune incidence sur la décision rendue sur le fond. Par conséquent, la grâce présidentielle est bien possible pour l’ancien maire de Dakar.
«Il n’y a aucun obstacle, à ce stade de la procédure, à une mesure de grâce, dès lors qu’est intervenue une décision définitive. Et  j’appelle décision définitive une décision qui a été rendue en dernier ressort…  Une mesure de grâce, à cette période, peut  intervenir,  a fortiori lorsque l’appel a été dépassé et même la Cour suprême a eu à statuer de manière définitive et irrévocable».
Selon le Pr. Camara, il n’y a aucun obstacle qui empêcherait le président de la République à accorder  cette grâce à Khalifa Sall. Dire que la procédure n’est pas épuisée serait une surprise, avant de persister : «Il n’y a aucun obstacle pour qu’il puisse accorder, en fait, s’il le veut bien, la grâce à Khalifa Sall.»