Festival de Cannes: A la découverte de Mame Bineta Sané, héroïne du film «Atlantique» de Mati Diop

Le film « Atlantique », de la réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop, a obtenu le Grand Prix du Festival de Cannes samedi 25 mai 2019. Dans ses remerciements, la cinéaste a eu une pensée particulière pour les « rues de Dakar » où a été tourné son long-métrage. Des rues dont sont également originaires les acteurs du film, dont l’héroïne Mame Bineta Sané.

Mame Bineta Sané, qui tient le rôle principal dans le film « Atlantique », habite dans la banlieue de la capitale sénégalaise. Samedi, la jeune femme de 19 ans a appris la nouvelle et fêté le prix à Thiaroye-sur-Mer, dans la petite maison familiale.

« Aujourd’hui, je suis très heureuse. Je remercie le Bon Dieu et je prie pour que tout cela continue. Je remercie également mes parents. C’est grâce à eux si j’en suis arrivée là », confie l’actrice.

Une victoire partagée par son frère, Badou Sané. « C’est extraordinaire », dit-il. « On était là, vous le voyez à ma voix, on a sauté de joie à ce moment-là ! On est très, très heureux. On ne parvient même pas à expliquer notre joie. »

Celle qui se destinait à devenir mannequin a rencontré par hasard Mati Diop. C’est dans une petite rue du quartier de Thiaroye Cinéma – ça ne s’invente pas – que la réalisatrice a fait la connaissance de la jeune fille.

« Mati a cru en moi », confie Mame Bineta Sané au sujet de la réalisatrice. « Elle m’a encouragée tous les jours, a pris du temps pour me mettre à l’aise et pour que je me familiarise avec la caméra », dit-elle encore.

« À une semaine du début du tournage, on devait répéter sur une scène particulièrement importante pour mon personnage », se rappelle l’actrice. Et d’ajouter : « Je n’avais jamais fait ça avant. »

C’est lorsque Mame Bineta Sané a réussi cette première scène, dit-elle, qu’elle a « gagné en confiance pour la suite du film ». Depuis la fin du tournage il y a un an, elle souhaite maintenant poursuivre sa carrière d’actrice.







RFI

Commentaires fermés.