Série « Sakho et Mangane » : « Qui met 4 f… years à plagier ? »

Qui met 4 ans à plagier ? 4 f… years ? Moi ? A plagier qui ? Pourquoi ? » C’est ainsi que s’est exprimé sur son mur Facebook Diomaye Augustin Ndiaye, un des scénaristes de la série « Sakho et Mangane ».

Ainsi répond-t-il à Mass Seck, qui avait récemment accusé Canal+,  producteur de la série, de lui avoir volé le concept. Seck assure avoir proposé à la chaîne cryptée la série sous le nom de « Division X-Dakar ».

Diomaye dément : « Tout est parti d’un appel à candidature pour recruter des scénaristes africains. Et parmi les 10 concurrents, seuls deux ont été choisis pour écrire ‘Sakho et Mangane’. »

Il s’agit de Samantha Biffot et Olivier Messa qui, eux aussi, ont participé au concours « Talents de Scripts », il y a 4 ans. L’équipe était encadrée par  Philippe Niang qui lui proposait alors de développer un polar africain assez classique, style « Starsky & Hutch » ou « L’Arme fatale », mais en Afrique.

«Comment africaniser la chose en mettant le dénominateur que beaucoup d’Africains ont en commun : le mystique ? rembobine Diomaye Augustin Ndiaye. Ensuite tout placer dans une super ville africaine. Le choix fût Dakar.»

Pour conclure, le scénariste explique qu’il attend « que cette affaire soit portée devant les juridictions compétentes pour exiger qu’on (lui) présente des plates excuses publiques pour diffamation ! ». Il martèle : « J’ai trop sacrifié, aux côtés de gens formidables qui ont tout donné, pour laisser des gens entacher un si beau travail. »

Commentaires fermés.