« Maîtresse d’un homme marié » CNRA vient de rendre sa décision suite à la plainte déposée par l’Ong Jamra

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) vient de rendre sa décision suite à la plainte déposée par l’Ong Jamra dénonçant des scènes à caractère pornographiques véhiculées dans la série « Maîtresse d’un homme marié ».

Le CNRA, « considérant les extraits remis par l’ONG JAMRA et le Comité de Défense des Valeurs Morales au Sénégal et visionnés lors de la rencontre entre ces derniers et le Collège du CNRA, le 26 mars 2019″, a décidé que, « le téléfilm pourra continuer à être diffusé, sous réserve des mesures correctives à apporter,  »renseigne le communiqué.

Poursuivant, les régulateurs de l’audiovisuel informent que « les éléments de réponse apportés au Conseil, le 28 mars 2019, par les responsables de la 2STV et le producteur du téléfilm et l’engagement de ce dernier à prendre les mesures correctives nécessaires » l’ont, entre autres, convaincu à prendre une telle mesure.

L’organe précise aussi que « l’instruction du dossier par les services du monitoring du CNRA apporte la preuve que dans le téléfilm, sont régulièrement notés des propos, comportements et images jugés choquants, indécents, obscènes ou injurieux ; des scènes de grande violence ou susceptibles de nuire à la préservation des identités culturelles. »

« La non prise en compte des remarques du Collège faites ci-dessus, notamment en révisant le contenu, pourrait avoir comme conséquence le retardement de l’heure de diffusion ou l’interdiction de la diffusion du téléfilm par le CNRA », a prévenu Babacar Diagne.

SENEGO

Commentaires fermés.