Plainte contre la série “Maîtresse d’un homme marié” : le CNRA s’en mêle

L’Organisation islamique et l’Observatoire de veille et de défense des valeurs culturelles et religieuses, JAMRA et MBAÑ GACCE, ne lâchent pas du lest. Constitués parties plaignantes avec le Comité de défense des valeurs morales (regroupant une vingtaine d’associations religieuses et de la Société civile) dirigé par Serigne Bassirou Mbacké Cheikh Astou Fall (neveu du Khalife de Touba Serigne Mountakha Mbacké et arrière-petit fils de Cheikh Ibra Fall), Mame Makhtar Gueye et Cie ont déjà déposé une plainte par les soins de Oustaz Adama Mboup, coordonnateur dudit comité.

La plainte a été déposée sur le bureau du Président du Comité national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), Babacar Diagne. Le communiqué des organisations parvenu à emedia.sn, informe : « après avoir déclaré recevable cette plainte commune aux deux structures, contre les auteurs de la série « Maîtresse d’un homme marié », le Cnra « a entendu pendant deux tours d’horloge, entouré de ses conseillers, les responsables des structures plaignantes – qui n’excluent toujours pas d’organiser une Marche de protestation, en fonction du traitement qui sera réservé à leur requête. »

Selon le document, « La partie adverse sera, quant à elle, entendue à son tour le jeudi 28 mars prochain. Le CNRA entrera ensuite en conclave, avant de rendre public sa délibération. »