Présidentielle 2019:Ousmane Nom sort du bois et soutient Macky Sall

Me Ousmane Ngom, ancien ministre de l’intérieur sous Me Wade,  sort de son mutisme pour accompagner Macky Sall à la présidentielle. Aussi a-t-il lancé une nouvelle plateforme dénommée Rebâtir ensemble le Sénégal (Res). La nouvelle structure mise en place par le leader de Liberal Ci Kanam s’inscrit dans la dynamique de booster l’éclosion de la jeune démocratie sénégalaise. Mais avec le candidat Macky Sall par ailleurs président de la République en titre.

«Il est des moments où chacun doit assumer ses responsabilités historiques devant les hommes et devant la Nation. L’élection présidentielle de 2019 est de ces moments-là par excellence et doit être une occasion privilégiée pour confirmer la maturité du peuple sénégalais et de ses dirigeants. Cette échéance intervient après un premier mandat du Président Macky Sall au cours duquel les résultats probants de douze années de mise en œuvre d’une politique de développement économique et social dans notre pays ont été amplifiés et consolidés avec une nouvelle vision et une approche innovante plus inclusive portée par le Plan Sénégal Emergent (Pse) ». Telle est la profession de foi qui a motivé l’allégeance de Me Ousmane Ngom, ancien ministre de l’Intérieur, à Macky Sall.

Et  l’ancien premier policier du Sénégal de renchérir : « Incontestablement, la marche vers l’Emergence a été accélérée par une politique volontariste et diversifiée qui a vu le développement des infrastructures, une agriculture en plein essor, l’enseignement supérieur et l’éducation démocratisés, une politique sociale hardie, une maîtrise de l’inflation, tout ceci ayant conduit à une croissance soutenue de notre économie reconnue par les plus grands organismes mondiaux ».

Qui plus est, « Avec les belles perspectives ouvertes par les importantes découvertes de gaz et de pétrole qui offrent à notre pays de formidables opportunités aux enjeux multiples, le Sénégal retrouve un nouvel élan qui va le propulser de façon fulgurante dans le peloton de tête des pays émergents d’Afrique ».

En fin de compte, dira Ousmane Ngom, «  Nul n’a le droit de laisser cet élan se briser. Bien au contraire, il doit être renforcé, élargi et porté par un consensus national le plus large possible pour le rendre irréversible ». L’argumentaire ne s’arrêtera pas là ; il touchera aussi la consolidation de l’Etat de droit, de la démocratie et de la bonne Gouvernance.

Fort de ces constats, Ousmane Ngom a décidé de mettre sur pied le Res (Rebâtir Ensemble le Sénégal) pour accompagner le pouvoir en place, « consolider une majorité présidentielle la plus large possible garantissant une victoire éclatante du candidat Macky Sall aux prochaines échéances électorales ».