Tous accusés de tous les péchés d’Israël : Après Sonko, le Capitaine Dièye radié

Direction de l’information et des relations publiques des armées est formelle .Le Capitaine Mamadou Dièye qui aura introduit trois lettres de démission au niveau de la hiérarchie militaire sans aucune réponse est radiée de la grande muette .Après Ousmane Sonko, c’est au tour de ce jeune Saint-Cyrien de faire les frais d’un pouvoir qui emporte tout sur son passage.

Pour cette ci, la grande muette réputée muette s’est fendue d’un communiqué porté par le Colonel Abdoul Thiam, patron de la Direction de l’information et des relations publiques des armées. Le Capitaine Mamadou Dièye qui a maintes fois demandé à partir dans les normes requises  sein de la hiérarchie militaire  a été purement et simplement  radié des rangs de  l’armée. On lui reprocherait d’avoir déserté. « L’armée est régie par un règlement, un code de justice. Or, il se trouve que le Capitaine Dièye avait formulé une demande de disponibilité en date du 9 février. Puis, il s’est absenté de son unité, sans attendre la réponse de l’autorité investie du pouvoir de décision, en l’occurrence le Président de la République, chef suprême des armées. Il se trouve que tous les jours, nous faisons la situation de prise d’arme, pour voir la position de tout le monde. Il était absent, il a été signalé comme manquant le 10 avril 2017.Six jours après, comme le prévoit la réglementation en vigueur dans les armées, il a été porté déserteur, à compter du 17 avril… ».Donc le Capitaine Dièye considéré comme un déserteur a été radié de la grande muette au même titre qu’Ousmane Sonko des impôts et Domaines. Mais le plus cocasse dans ces affaires, c’est surtout le manquement au droit de réserve qui serait à l’origine de toutes ces radiations que l’on imprime à des sénégalais dont leur seul tort a été de porter des paroles libres surtout dans un pays qui se veut émergent. Mystère !