Politique : accusant Idy de propos blasphématoires : Sidy Lamine se rapproche du Macky

Le mollah de Sacré-Cœur, Sidy Lamine Niasse ne savait pas si bien qu’en accusant Idrissa Seck de propos blasphématoires sur la Mecque, qu’il allait donner l’occasion aux gens du pouvoir d4en faire de même. Comme pour dire qu’entre le Pdg du Groupe Walf et le Macky, c’est le grand amour dû à un concours de circonstances.

Entre le Président-Directeur général du Groupe Walfadjri et les politiques, les relations sont souvent heurtées .Mais parfois aussi des concours de circonstances peuvent les rapprocher. C’est présentement le cas entre le Macky et le mollah de Sacré-Cœur. En effet, après  l’attaque de ce dernier qui accuserait Idrissa Seck d’avoir proféré des propos blasphématoires sur la  Mecque, des apèristes se sont levés pour profiter de cette brèche et tirer à boulets rouges sur le principal challenger de leur mentor. Ainsi à l’instar de la convention des cadres apèristes, les responsables de l’Alliance pour la République(Apr) de Louga sont montés au créneau pour tirer à boulets rouges sur le leader de Rewmi. Pour le député Amadou Mberry Sylla, Idy qui passait tout son temps à s’attaquer injustement à d’honnêtes citoyens, vient de jeter son dévolu sur la religion du Prophète Mohammad (PSL), l’Islam. II faut que nous l’arrêtions, sinon il divisera les confréries, indique-t-il. Et d’ajouter : « C’est le premier homme politique à  avoir fait une transhumance confrérique. Les chefs religieux doivent le rappeler à l’ordre… ». Comme pour dire que le camp du pouvoir se rapproche par tous les moyens du PDG du Groupe Walf. Ironie du sort !