Politique : « Sonko, une nouvelle figure politique qui rompt avec le système »

Leader du parti Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), Ousmane Sonko, 43 ans, ne laisse guère indifférente la classe politique sénégalaise. Beaucoup le voient comme l’incarnation d’une nouvelle génération d’hommes politiques dont le discours rompt avec le système qui jusqu’ici a gouverné le Sénégal. Sonko, un personnage qui ne laisse pas indifférent non plus le quotidien Lobservateur qui lui consacre une pleine page, « Trajectoire fulgurante d’un opposant : L’atout Sonko ».

Et c’est l’enseignant en Science politique à l’université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis, Moussa Diaw qui dévoile, dans les colonnes du journal, les atouts de l’ancien étudiant de Sanar, ancien inspecteur, radié des impôts par le président Macky Sall.

« Si l’opposition veut s’en sortir, si elle veut vraiment reconquérir le pouvoir, il va falloir miser sur des personnalités comme Ousmane Sonko. Il a beaucoup d’atout », constate Moussa Diaw. Politiquement, explique-t-il, Sonko « n’est pas marqué par des systèmes, il est jeune et a une cohérence dans sa démarche et son discours, qui rompt complètement avec celui des autres qui sont du système. En plus, de par son attitude et comportement, la logique qui guide son action dans l’opposition, il apparaît comme une nouvelle figure politique, une nouvelle génération de leaders politiques avec de nouvelles pratiques et une nouvelle conception de la politique », analyse encore Moussa Diaw.

 

Seneweb news – Seneweb.com