Sanctions financières Balla Gaye 2 & Gris Bordeaux plus de 10 millions…

Sanctions financières: le Comité National de Gestion de lutte (Cng) a eu la main avec les sanctions pécuniaires infligées à Balla Gaye 2, Gris Bordeaux. Mais les lutteurs sont les uniques responsables d’autant qu’ils sont au courant de toute la réglementation en cours.

Balla Gaye 2, un récidiviste: le Lion de Guédiawaye a perdu 5.170.000 F CFA avec la répartition suivante: 790.000 F CFA équivalant au surplus des accompagnateurs qui étaient au nombre d’une centaine ( 79), pour être plus exact. Il a été sanctionné aussi du coup irrégulier infligé à son adversaire, sans oublier le récipient (seau bleu) qu’il s’est versé dans l’enceinte pour la préparation mystique qui ont coûté chacun 1.875.000 F CFA. Une sanction de de 15% pour chacune de ses irrégularités qui lui ont valu 3.750.000 F CFA. Balla Gaye a aussi dépassé le temps réparti pour la préparation mystique dans l’enceinte qui est de cinq (5) minutes et il y a passé plus de 20 minutes. Il a été défalqué de 380.000 F CFA et de 250.000 F CFA pour son assurance. Et c’est sans aucun doute la sanction la plus lourde financièrement pour le lutteur qui ne fait rien aussi comme les autres.

Gris Bordeaux: tout ça pour ça: le 3ème Tigre de Fass a écopé d’une sanction somme toute moins lourde que son adversaire, mais c’est quasiment pareil. La pilule devrait être plus amère pour Gris Bordeaux qui s’en est sorti avec une défaite. Un retrait de deux (2) fois 15% qui fait 3.750.000 F CFA, en sus de 330.000 F CFA équivalant aux trente trois (33) minutes, dépassant largement le délai requis pour la préparation mystique. Gris Bordeaux était aussi accompagné de soixante dix sept (77) personnes. Les 250.000 F CFA de l’assurance font que la rondelette somme de 5.100.000 F CFA lui soit défalquer. Ce qui a soulevé l’ire de son manager qui estime que « plus de 40% du reliquat a été confisqué, ce qui est énorme », dit-il.

Il ne défend pas les lutteurs, mais estime que le « cng doit revoir les modalités en ce qui concerne les retenues sur reliquats. On est conscients que certaines sanctions sont logiques et normales car les lutteurs ne sont pas exempts de reproches. Sur un reliquat de 12.500.000, on nous a défalqué les 5.100.000 F CFA, soit plus de 40%. Pour revenir sur les 15%, on peut comprendre qu’on puisse être sanctionné une seule fois, mais on sanctionne deux fois pour le même fait. De 25% , le pourcentage est passé à 15%, maintenant, il faut que le cng revoie les pourcentages de retenues à la baisse », explique-t-il. A l’en croire, un pourcentage de 5% est suffisant afin que tout le monde y trouve son compte. Quant à Reug Reug et Elton, ils ont été défalqués respectivement de 190.000 F CFA et 440.000 F CFA.

Le manager de Gris Bordeaux, Khalifa Dia, considère que le niveau des sanctions financières du Cng contre les lutteurs est trop élevé.

Il dit : «Sur un reliquat de 12 millions 500 mille francs Cfa, on nous a défalqué 5 millions 100 mille soit plus de 40%. De 25%, le pourcentage est passé à 15%. Il faudrait qu’ils revoient (les responsables de la lutte) à la baisse les pourcentages des retenues. Selon moi 5%, c’est suffisant. »

Le Cng a retenu 5 millions 100 mille francs Cfa sur le reliquat du cachet de Gris Bordeaux. Le Fassois a été sanctionné pour surplus des accompagnateurs, dépassement du temps accordé pour la préparation mystique, notamment.

Son adversaire, Balla Gaye 2, également, a été privé de 5 millions 170 mille francs Cfa pour presque les mêmes fautes.

Balla Gaye 2 a battu Gris lors de leur face-à-face, samedi dernier à Léopold Senghor.

Auteur: Seneweb

Le Cng a coupé plus de 10 millions de francs Cfa sur les reliquats des cachets de Balla Gaye 2 et Gris Bordeaux, qui s’affrontaient samedi dernier. Le premier, vainqueur du combat, a perdu 5 millions 170 mille francs Cfa tandis que le second a été privé de 5 millions 100 mille francs Cfa.

Les deux lutteurs ont été sanctionnés pour surplus d’accompagnateurs et dépassement du temps imparti pour la préparation mystique, notamment.

Gris et Balla ne sont pas les seuls à avoir subi les foudres du Cng. Elton et Reug Reug, qui assuraient la levée de rideaux de l’affiche entre le Lion de Guédiawaye et le Fassois, ont également connu des retenues sur leurs reliquats. Ils ont perdu 440 mille francs Cfa et 190 mille, respectivement.