USA: Quincy Jones s’attaque à Michael Jackson : « ll était aussi machiavélique que c’est possible de l’être » !

Quincy Jones accuse Michael Jackson d’avoir plagié « State of Independence » de Donna Summer, pour composer « Billie Jean ».

Les nombreux fans de Michael Jackson ne vont pas du tout apprécier les récents propos tenus par Quincy Jones. Dans une précédente interview accordée à GQ, l’homme aux 27 Grammy Awards assurait avoir 22 compagnes à travers le monde, parler 26 langues et avoir suivi un traitement en Suède qui lui permettra de vivre jusqu’à 110 ans. Et surtout, il fracassait la pauvre Taylor Swift. Mais que cette dernière se rassure, le producteur de 84 ans n’a pas épargné son ancien protégé, Michael Jackson, décédé en 2009.

« Je n’ai pas envie de le dire publique­ment mais Michael a volé plein de trucs. Il a volé beaucoup de chansons. State of Independence (morceau de Donna Summer, ndlr) et Billie Jean. Les notes ne mentent pas, mec. Il était aussi machiavélique que possible », déclare au site Vulture le musicien américain qui a co-produit trois albums du Roi de la pop : Off The Wall (plus de 20 millions d’exemplaires vendus), Thriller (66 millions) et Bad (45 millions). Mais les critiques ne s’arrêtent pas là.

Celui qui déclare avoir eu un tête-à-tête avec Ivanka Trump décrit l’interprète de You Rock My World comme « radin ». Selon lui, MJ n’a pas payé l’un de ses musiciens, Greg Phillinganes, qui a écrit une partie de la musique sur Don’t Stop ‘Til You Get Enough. Il révèle aussi s’être moqué du chanteur au sujet de ses opérations de chirurgie esthétique : « Il essayait toujours de se justifier, disait que c’était à cause d’une d’espèce de maladie qu’il avait. Mais c’était bidon (…) Il avait des problèmes avec son apparence parce que son père lui disait qu’il était moche et le maltraitait. »

Ahurissant !

Dans la suite de l’entretien, Q a chargé Paul McCartney, Ringo Starr, Donald Trump, sans oublier sa théorie sur l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy.