Birane Ndour un vrai leader ship (Potentiel Afrique)
Birane Ndour a effectué une formation pendant 35 jours à Science Po, elle lui a couté environs un peu plus de 10 millions de Franc CFA.

A l'issue de cette formation,
Le Ghana interdit les crèmes de blanchiment de la peau


La Food and Drugs Authority, l’autorité en charge des produits alimentaires et pharmaceutiques a révélé que, depuis janvier 2017, les crèmes de blanchiment ont
Rama DIAW parmi les entrepreneures africaines qui font parler d’elles


La styliste sénégalaise Rama Diaw a voyagé dans le monde entier et trouvé des clientes en Europe pour ses robes faites en tissus africains. (Dpt.
Lionel Messi voudrait réaliser ce dernier exploit avant sa retraite


La légende du FC Barcelone et de l’Albiceleste, Lionel Messi, est plus que jamais déterminé à remporter la Coupe du Monde 2018. L’attaquant du Barça
Augustin Senghor a confirmé Puma comme nouvel équipementier des Lions.
La firme allemande a proposé la meilleure offre selon le president de la Fédération de football. il s’explique à l’issue du comité exécutif.

WOL
Les agents de l’Aéroport Blaise Diagne de Diass en grève
Les agents de l’Aéroport Blaise Diagne de Diass en grève

Pendant 24 heures, « il n’y aura pas de décollage, pas d’atterrissage et même pas le survol de l’espace
L’AIBD est toujours coupé du monde
La situation n’a pas évolué dans le bon sens. L’AIBD est toujours coupé du monde, comme l’a annoncé Seneweb cette nuit. Aucun vol n’arrive ni ne part de cet aéroport flambant neuf, inauguré



Kémi Seba expulsé 


Le polémiste franco-béninois Kémi Séba a été expulsé mercredi du Sénégal. Militant pour la suppression du franc CFA, il avait brûlé en août un billet de 5000 francs. Jugé dans cette affaire, il avait été relaxé. L’Etat sénégalais a donc pris la décision de l’expulser. Une décision qui a provoqué une mobilisation de la société civile à l’aéroport de Dakar.

L’expulsion de Kémi Séba, Gilles Capo Chichi à l’état-civil, est sans doute la dernière décision du gouvernement Dionne. Puisque l’arrêté a été signé juste avant la démission du Premier ministre mardi. L’Etat estime que la présence de l’activiste constitue une menace grave à l’ordre public. Pour son bras droit, Héry Djéhuty , il n’en est rien.
« Si vous appelez ça un trouble à l’ordre public, oui, nous on considère que cet ordre public n’est pas garant de l’égalité et du bien-être des Africains ».
L’avocat de Kémi Séba a bien tenté un ultime recours pour stopper l’expulsion en vain. Maître Khourreisy Ba a vu son client à l’aéroport, un client serein estime-t-il.
« Une notification de mesure d’expulsion avec effet immédiat, imaginez un peu sa surprise, mais c’est un combattant, un homme à la peau dure, et donc il prend ça du bon côté ».
Présent à l’aéroport et interpellé deux heures par les forces de l’ordre, le porte-parole du mouvement Yen A Marre Thiat a vertement critiqué l’état du Sénégal.
« Un pays où il y a même pas de gouvernement, comment est-ce qu’il peut y avoir un arrêté ministériel ? Faut être sérieux, si nous laissons faire ce sera la honte pour tout le Sénégal ».
Malgré cette expulsion, les sympathisants de Kémi Séba ont annoncé poursuivre leurs mobilisations contre le franc CFA.