PHOTOMONTAGE du Président MACKY SALL… Ouléye Mané et Cie libérés

Oulèye Mané et ses 3 coinculpés ont bénéficié d'une liberté provisoire. Le Doyen des juges, Samba Sall, a accédé à la demande de leurs avocats après leur audition dans le fond du dossier. Ils avaient été inculpés pour "diffusion d'image contraire aux bonnes moeurs", infraction punie par l'article 256 du Code pénal Sénégal et sanctionné par un emprisonnement d'un mois à deux ans et d'une amende de 25.000 à 300.000 francs.
Après deux retours de parquet, Oulèye Mané et ses 3 présumés complices (2 filles et un garçon), avaient été inculpés de ce chef et placés sous mandat de dépôt. Les filles ont été acheminées à la Maison d'arrêt pour femmes (Maf) de Liberté 6. Quant à l'homme de la bande, il avait été logé à la Maison d'arrêt de Rebeuss (Mar).
Ils ont été arrêtés en fin mai par la Section de recherches de la gendarmerie, logée à la Caserne Samba Diéry Diallo de Colobane, appuyée par la Plateforme numérique de lutte contre la cybercriminalité de la gendarmerie, après avoir partagé sur WhatsApp un photomontage obscène du Président de la République, Macky Sall.