Me El Hadji Diouf : «Le procureur a exécuté une volonté de Tanor»

Les partisans des maires Bamba Fall et Khalifa Sall continuent de mobiliser à l’occasion des vendredis rouges qu’ils ont initiés pour obtenir la libération de leurs édiles. La dernière rencontre fut l’occasion pour l’avocat El Hadji Diouf, commis pour leur défense, de charger le secrétaire général du Ps, Ousmane Tanor Dieng, un «demi Dieu qui a fait tomber Khalifa et Bamba Fall, selon lui. A l’en croire toujours, Ousmane Tanor Dieng n’a pas porté plainte contre X mais plutôt contre le maire de la Médina et Cie, parce que dans le dossier, ces derniers ont été cités nommément, rappelle-t-il dans le quotidien L’as du jour. L’avocat reste persuadé que c’est bien une volonté de Ousmane Tanor Dieng qui a été exécutée par le procureur et le Doyen des juges d’instruction.

Toutefois, il ne désespère pas d’une libération conditionnelle de son client Bamba Fall. «Jusqu’à preuve du contraire les juges prendront leur responsabilité et vont ordonner la libération provisoire d’office de Bamba Fall et de ses camarades de parti», espère-t-il.

Commentaires fermés.