Sénégal-Nigeria : Les Lions sans Kara, Diao Baldé, Ismaïla Sarr…

C’est  presque un «London bide». L’un des plus gros ratés en matière de préparation des rencontres des Lions. L’amical Sénégal-Nigeria de ce jeudi à Londres est un rendez-vous à effacer des mémoires tant l’avant-match est mouvementé pour Aliou Cissé et ses hommes.

D’abord, le sélectionneur national n’a pu disposer de l’ensemble des 26 joueurs convoqués pour les deux rencontres, contre le Nigeria, ce jeudi dans la capitale britannique donc, et contre la Côte d’Ivoire, lundi prochain à Paris.  Il devra faire sans Kara Mbodji, coincé à Bruxelles, après un détour à Dakar, et Diao Baldé Keïta et Babacar Khouma, restés à Paris, ainsi que Khadim Ndiaye, bloqué à Dakar, et Ismaëla Sarr, blessé.

Sans compter qu’une bonne partie des Lions, faute d’avoir obtenu son visa à temps, n’a rejoint le regroupement qu’hier, mercredi 22 mars depuis Paris.

 À ces impairs s’ajoute le retard dans la mise à disposition des équipements du nouvel équipementier, Romaï. Ceux-ci ont été acheminés hier, dans les bagages du dernier groupe de joueurs ayant rejoint Londres depuis capitale française.

Et pour couronner le tout, Londres a subi une attaque qui a fait 3 morts une vingtaine de blessés. Si aucun membre de la délégation sénégalaise n’est concerné, cet événement fait planer de gros nuages sombres sur la tenue de la rencontre entre le Sénégal et le Nigeria, prévue ce soir à partir de 19 heures (Utc).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *