L'artiste planétaire Youssou Ndour reçoit le prix des arts le plus élevés du Japon (Praemium Imperiale) !!!
Wally Seck invite Sidy Diop sur scène
​Le basculement de l’aéroport Léopold Sédar Senghor (LSS) vers l’aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd) se fera en un jour.
Les assurances sont du directeur général de l’Aibd, Abdoulaye Mbodj qui s’en explique
Match Afrique du Sud vs Sénégal la Listes des 25 joueurs
En conférence de presse, ce mercredi 18 octobre, Aliou Cissé a publié la liste des joueurs qui devront participer au match Afrique du Sud-Sénégal. Ce match comptant
Mort de la jeune fille Aïcha Diallo : Le film du drame raconté par sa mère … 
Youssou Ndour offre 75 millions à la mutuelle des artistes du Sénégal 


Youssou Ndour offre la totalité de l’argent reçu de son prix du Praemium imperiale du Japon. Le montant qui s’élève à 75 millions sera versé à la
Youssou Ndour dédommagé il reçoit près d'un milliard 


Endommagement de sa machine de presse : You reçoit 1,2 millions d’euros de Dubaï Port World et Messina

Tout est bien qui finit bien. L’affaire opposant le Groupe

Sidy Lamine Niass  » je n’ai jamais été demandeur… »

Suite et pas fin de l’affaire qui oppose l’Etat du Sénégal au groupe Walfadjri. Sidy Lamine Niasse est monté au créneau pour dire sa part de vérité à la suite de la sortie de Macky Sall qui se dit dans de bonnes dispositions pour éponger les dettes du groupe de presse. A travers un communiqué, Sidy Lamine Niasse explique qu’il n’a jamais été demandeur d’une remise gracieuse de ses « présumés créances » à l’Artp.

Et dénonce une « intoxication » relative à une intervention du président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra), qui aurait incité le chef de l’Etat a épongé sa dette.

« Walf n’a jamais été demandeur d’aucune médiation, d’aucune intervention de qui que ce soit », dans ce différend qui l’oppose au démembrement de l’Etat, l’Artp. Et ajoute qu’ »il n’a jamais été demandeur d’une remise gracieuse des sommes qui lui sont réclamées par l’Artp et a toujours soutenu, preuves à l’appui, ne pas lui devoir ». Le patron du groupe Walf de préciser qu’il continue à attendre l’arbitrage du chef de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.