Ziara 2020 de Diamal – Serigne Mountakha Bassirou fait parrain

Ziara 2020 de Diamal – Serigne Mountakha Bassirou fait parrain
Suivez feelingdakar sur :

Le Khalife général des mourides Serigne Mountakha Bassirou Mbacké est le parrain de la ziara annuelle de la cité religieuse de Diamal, dans le département de Birkilane, prévue le 1er février. Cette année, le thème de l’événement réligieux est « Religion et sécurité »

Une forte délégation de Diamal, conduite par le vice Khalife de Borom Diamal, Serigne Modou Cissé a rendu viste au Khalife général des mourides qui est fait parrain de l’édition 2020 de la Ziarra de Diamal prévue le 1er février prochain. Serigne Mountakha Bassirou a marqué son contentement d’avoir été choisi parrain de cette événement célébré en souvenir de
Serigne Abdoulaye Cissé ‘’Borom Diamal’’. Selon , Aliou Lô, petit fils de Borom Diamal , membre de la délégation qui s’est déplacée à Touba, le choix du Khalife des mourides, se justifie par les actes concrets qu’il pose dans la recherche de la paix, ses efforts pour l’Islam avec notamment la réalisation d’une université islamique à Touba , d’un institut à Mbacké… » sont autant de considérations qui explique le choix de Serigne Mountakha. Pour rappel, les mêmes relations qui unissent les cités religieuses de Touba et Diamal, unissent Diamal aux autres foyers religieux du pays. La preuve, c’est parce que Serigne Diamal , a confié son frère Tafsir Abdou Marame Cissé à Mame Seydi Elhadji Malick Sy que la famille Cisse s’est installée à Pire Gourèye.

Serigne Abdoulaye Cissé qui a fait le dara de Mame Mor Anta Sali à Mbacké Kadior a été si distingué par le père de Serigne Touba qu’il lui confia, le temps de son passage dans son dara, Mame Cheikh Anta Mbacké. Serigne Abdoulaye Cissé ‘’Borom Diamal’’ est un grand érudit de l’Islam, né en 1840 au Saloum.

Serigne Abdoulaye Cissé est le fondateur de l’École islamique de Diamal. Il est l’un des principaux propagateurs de la Tidjania au Sénégal et dans d’autres pays de la sous région. En vrai exégète, Elhadji Abdoulaye Cissé partageait sa vie entre l’enseignement du Coran, la pratique de la religion et le travail de la terre. L’école de Diamal est la mère de plusieurs autres foyers d’enseignement islamique au Sénégal parmi lesquelles, celle d’El hadji Omar Ndao de Darou Salam au Saloum, celle de Makhtar Ouly Touré, l’école de Babacar Kobar Ndao ainsi que celle de Tafsir Abou Marame Cissé de Pire, d’Abdou Kandji, d’El hadji Ibou Sakho etc. Parlant de ce soufi qui est le frère aîné de Tafsir Abdou Marame Cissé de Pire, l’universitaire-chercheur Thierno Ka, qualifie « d’incommensurable » l’œuvre de Borom Diamal « dans le développement social économique et culturel du Sénégal »

Suivez feelingdakar sur :
EMAIL
FACEBOOK
TWITTER
YOUTUBE
INSTAGRAM
Open chat
Besoin de Pub
Que puis je faire pour vous
Powered by